Téléphone mobile  04 79 35 37 74
Téléphone mobile   06 78 45 45 41

L’ostéopathie

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?
L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptible d’en altérer la santé.

A qui s’adresse l’ostéopathie ?

L’ostéopathie s’adresse à tous : nourrissons, enfants, adultes, femmes enceintes, sportifs, personnes âgées.

Attention ! Depuis le décret de mars 2007, pour les enfants de moins de 6 mois, une attestation de non contre indication médicale à l’ostéopathie délivrée par le pédiatre ou le médecin traitant est obligatoire.

Pourquoi consulter ?

Troubles de l’appareil locomoteur :
Cervicalgie, torticolis, douleur intercostale, dorsalgie, lombalgie, névralgie (cruralgie, sciatique, névralgie-cervico-brachiale, pudendalgie…

Troubles digestifs :
Troubles du transit (diarrhée, constipation), reflux gastro-oesophagien, ballonnement, trouble de la déglutition…

Troubles ORL :
Otites, rhinites à répétition, sinusite, vertige, craquement de la mâchoire…

Troubles génito-urinaires :
Règles douloureuses (dysménorrhées), séquelles d’infection, séquelles de chirurgie (coelioscopie, césarienne, épisiotomie)…

Néo-natalité/pédiatrie/adolescents :
Bilan post-natal, déformation du crâne (plagiocéphalie), de la face, des membres (en complément d’un traitement orthopédique).

Troubles du sommeil, agitation, troubles du transit, scoliose, en complément d’un traitement orthodontique…

Suivi de grossesse/Post-partum :
Lombalgie, sciatalgie, douleur de coccyx, nausée/vomissement, reflux, et en suivi après l’accouchement…

Troubles vasculaires et nerveux :
Fatigue, stress/anxiété, migraines, maux de tête, jambes lourdes…

 

Les limites de l’ostéopathie

L’ostéopathie s’intègre dans le parcours de soins du patient mais ne remplacera pas une consultation chez un médecin généraliste ou spécialiste si cela s’avère nécessaire.

L’ostéopathe peut donc à tout moment réorienter son patient en fonction des éléments qu’il aura retiré de son anamnèse et de son examen clinique. Il travaille pour cela en collaboration avec le corps médical (médecins, sages-femmes…) et paramédical (pédicure-podologue, orthophoniste, kinésithérapeute…) afin de garantir une prise en charge optimale du patient.